Ghisonaccia, ce nom un peu particulier n’est autre que l’appellation de la commune française qui se trouve dans la circonscription départementale de la Haute Corse. Elle fait partie de l’ancienne piève d’Aléria, au sud de la plaine orientale corse, dans le bassin inférieur du fleuve Fiumorbo. Cette commune est en générale à 100 mètres d’altitude à part une petite zone sur sa partie nord-ouest qui se trouve plus en hauteur. Elle est entourée de plusieurs autres communes dont Aléria, Ghisoni, Lugo di Nazza, Poggio di Nazza, Aghione, Pietroso et Prunelli di Fiumorbo.

Les visites à faire à Ghisonaccia

Il y a plusieurs attraits touristiques à Ghisonaccia. L’église de Ghisonaccia, une construction moderne en est un. Elle dispose d’une décoration intérieure particulièrement intéressante inspirée de l’art byzantin. On peut aussi passer du temps à l’aérodrome de Ghisonaccia Alzitone pour assister à la fête aérienne annuelle. On ne peut pas non plus rater la plage de Vignale. Il s’agit d’une zone couverte de sable fin sur laquelle des marinas se sont développées au cours des années. Il est aussi possible d’aller au domaine de Pinia. C’est un terrain marécageux situé entre la mer au nord de la route de la mer et le bourg de Ghisonaccia. Et si on aime l’eau douce, on peut profiter de l’étang d’Urbino.

D’autres informations sur la commune

85 km séparent Ghisonaccia de Bastia et 48 km de Purtivechju. Pour faire la visite de la commune et de ses alentours, on peut louer des véhicules de toutes les sortes (voiture, motos, vélos etc.). On en trouve sur place. Il est aussi possible de partir à pieds si on en a l’envie. En ce qui concerne les sorties à Ghisonaccia, on a le choix entre divers établissements. On peut aller dans un des bars de la ville ou dans un de ses restaurants. Ces lieux sont parfaits pour déguster les spécialités locales comme les plats à base de fruits de mer frais. Ce sont aussi des endroits qui peuvent recevoir des groupes qui ont envie de faire des petites fêtes etc.